Réaménagement du cœur de ville

La dynamisation du centre-ville est l’un des axes forts du programme sur lequel la nouvelle équipe municipale s’est engagée et a été élue. La transformation de la place Aristide Briand et des rues avoisinantes s’inscrivent pleinement dans cette stratégie de valorisation du centre-ville.

Le réaménagement du centre-ville doit fédérer tous les acteurs. C’est pourquoi la réflexion s’effectue en concertation avec les commerçants, les riverains et les usagers.

Transformation de l’hypercentre : les étapes préliminaires

Le devenir de la place Aristide Briand et de ses rues avoisinantes après la démolition des halles actuelles a fait l’objet de deux premières réunions publiques en avril 2021 et en septembre 2022. Celles-ci se sont déroulées en présence des commerçants et des riverains des halles actuelles. Le Comité consultatif des citoyens s’est également exprimé sur le sujet. Le dialogue se poursuit. À l’instar du projet des halles, ce dossier est donc mené en concertation avec les habitants.

Projet des halles – Compte-rendu de la réunion publique du 19 avril 2021 (PDF)

Synthèse des travaux du Comité consultatif des citoyens – printemps 2021 (PDF)

Projet de transformation de la place Aristide Briand – compte-rendu de la réunion publique du 28 septembre 2022 (PDF)

Programme d’aménagement cœur de ville – Conseil municipal du 14 novembre 2022 (PDF)

Attribution du marché de maîtrise d’œuvre

Par délibération du 14 novembre 2022, le Conseil municipal a approuvé le programme de l’opération d’aménagement du cœur de ville, fixant les modalités du concours restreint à l’issue duquel serait choisi le projet après mise en concurrence et avis d’un jury.

26 candidatures ont été reçues suite à la parution de l’avis de concours. L’équipe d’ATELIER GEORGES, lauréate, a été invitée à négocier. Le 10 juillet 2023, le conseil municipal s’est prononcé en faveur de l’attribution du marché de maîtrise d’œuvre de l’opération d’aménagement du cœur de ville au groupement représenté par ATELIER GEORGES.

Mise en place d’un Comité consultatif

L’aménagement du cœur de ville de Challans est un projet structurant pour la redynamisation du centre-ville. Sa réussite tient à la force des ambitions qui seront portées et à la capacité à concerter l’ensemble des parties-prenantes.

Pour faciliter cette démarche de concertation, le Conseil municipal a validé la mise en place un d’un Comité consultatif dédié à ce projet. Ses missions sont de rendre des avis non contraignants et de faire part à la maîtrise d’ouvrage de toutes les observations et propositions souhaitées sur les états d’avancement de l’étude menée par le maître d’œuvre en charge de ce projet, et ce, jusqu’à la phase de validation de l’avant-projet définitif.

En savoir plus sur les travaux du Comité consultatif « Aménagement du cœur de ville »

Validation de l’avant-projet d’aménagement

L’avant-projet d’aménagement du cœur de ville a été validé au cours de la séance du conseil municipal du 18 décembre 2023, après avis du Comité consultatif Aménagement du cœur de ville.

Des enjeux environnementaux et de mobilité

Les principaux enjeux ciblés en phase esquisse ont pu être confortés, notamment :

  • un meilleur partage de l’espace public du centre-ville, en rééquilibrant la place de la voiture aux côtés des autres déplacements (à pied, à vélo),
  • la lutte contre les îlots de chaleur, en proposant de créer une continuité ombragée, de la rue Gobin jusqu’à la rue des Noues au Nord,
  • l’infiltration des eaux pluviales, pour anticiper les aléas climatiques, en désimperméabilisant et en créant une trame hydraulique qui guidera la trame des espaces plantés,
  • une ambition carbone, en favorisant le réemploi et en privilégiant l’utilisation de matériaux d’origine régionale.

Les idées forces qui organiseront l’espace public ont pu être développées et précisées, notamment grâce aux échanges conduits avec le Comité consultatif :

  • le ciel d’ombrage de la rue Gobin fera l’objet d’une accroche sur mâts, et non en façade ; les implantations seront réalisées à partir d’un relevé précis des façades et des vitrines commerçantes,
  • la végétalisation de la place Aristide Briand sera développée en sa partie Est, par souci de symétrie et pour accentuer la lutte contre les îlots de chaleur,
  • les dimensions du pavillon seront ajustées de façon à dégager les perspectives sur les commerces et à faciliter les circulations douces,
  • le fonctionnement des nouvelles halles sera facilité par le sens de circulation et les espaces de livraison créés ; l’aménagement d’un parking à destination des commerçants les jours de marché sera intégré rue de la Concorde, en limite extérieure du périmètre du projet,
  • la desserte des commerces sera également facilitée grâce au stationnement minute réparti sur la façade ouest de la place et dans les rues Gallieni et Flandres Dunkerque ; une enquête sera conduite auprès des commerçants du centre-ville pour préciser les pratiques en matière de livraisons et les besoins en aires de livraison ; des arceaux vélo seront également répartis dans tout le cœur de ville,
  • les poches de stationnements de proximité seront valorisées, avec une végétalisation et une gestion optimisée des eaux pluviales ; la mise en place d’un jalonnement dynamique pourra également être étudiée,
  • des espaces ludiques seront aménagés, avec des assises, pour créer des points de rencontre.

L’avant-projet remis par l’Atelier Georges met ainsi en avant un nouveau schéma de circulation en faisant évoluer en sens unique les rues inscrites dans le périmètre du projet ; les parkings Saint-Antoine et Champ de Foire sont réaménagés et végétalisés (24 arbres plantés et 93 places de stationnements redessinées) ; 20 places de stationnement minute sont matérialisées autour des places Aristide Briand et Champ de Foire et dans les rues adjacentes. Des aires de livraisons sont en outre aménagées pour garantir une desserte des
commerces dans un rayon de 70 mètres au plus. Deux bornes amovibles sont prévues en partie sud de la place (rue de la Paix) pour piétonniser l’ensemble de l’espace lors d’évènementiels.

À quoi ressemblera la place Aristide Briand ?

Des espaces ludiques sont prévus avec notamment l’implantation en partie centrale de la place de brumisateurs, une fontaine intégrée à l’interface avec les nouvelles halles, un parcours ludique au niveau du jardin d’eau (cheminement, gradinage) et une aire de jeux en partie Nord de la place (trampoline, jeux en bois).

Concernant la végétalisation, il est proposé une palette végétale d’inspiration méridionale, par anticipation des changements climatiques. Une palette humide exotique est proposée spécifiquement pour agrémenter le jardin d’eau. Les massifs seront plantés autant que possible sur trois strates (herbacée, arbustive et petits arbres).

Le coût prévisionnel des travaux en phase d’avant-projet est de 3 798 986 € HT.

Aménagement du coeur de ville : note de présentation et de conception générale (PDF)

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×