Le budget municipal

La nouvelle équipe municipale a pour ambition de mener une politique d’investissement ambitieuse pour soutenir l’économie locale et permettre un développement responsable du territoire.

Le budget 2021 s’inscrit dans un contexte marqué par une crise sanitaire et économique inédite. C’est pourquoi la ville maintiendra une gestion prudente tout en s’attachant à proposer un service public de qualité et adapté à une population en constante augmentation.

Avec près de 16 M€ d’investissement, le budget prévoit la poursuite des investissements en cours (Médiathèque Diderot, école Debouté-Bois-du-Breuil) et le lancement d’études de faisabilité pour accompagner la collectivité dans ses nouveaux projets structurants.

Au niveau de la médiathèque, outre la fin des travaux et la mise en place des nouveaux équipements informatiques et du mobilier, la création d’un théâtre de verdure, l’aménagement de lieux de rencontre et la plantation d’une cinquantaine d’arbres permettront de valoriser 6 000 m² d’espaces paysagers. Des liaisons douces rejoindront également la rue Pauline-de-Lézardière.

 

Des études pour les projets futurs

La collectivité s’engage également dans une démarche de réflexion sur un certain nombre de projets structurants pour la Ville. Des crédits sont ouverts pour le lancement d’études de faisabilité pour la rénovation énergétique du théâtre Le Marais, la création d’un Pôle Santé et Social, la rénovation du parvis de l’église, l’aménagement d’une aire d’accueil de camping-car située route de Nantes, le secteur Huet, les mobilités douces autour de la gare ou encore le projet de redynamisation du centre-ville avec la construction de nouvelles halles sur le champ de foire. Des crédits ont également été votés pour accompagner l’Arche de Noé dans son projet de déménagement et pour la maîtrise d’œuvre d’une nouvelle salle de sport à la plaine des sports.

Le Centre communal d’action social disposera également d’un soutien de 60 000 € pour la rénovation des bâtiments OASIS. Afin d’améliorer le climat de confiance au service de la tranquillité des habitants, un budget de 150 000 € est réservé au développement de la vidéo protection avec l’installation de 18 nouvelles caméras.

Une priorité, la voirie

Dans la continuité de la réflexion sur l’avenir de Challans, un budget ambitieux de plus de 2 M€ sera consacré aux acquisitions foncières. Objectif : permettre de futurs aménagements urbains, notamment dans le cadre de l’aire d’accueil de camping-car, le pôle social, le secteur du Foirail ou encore la Plaine des Sports pour la construction de la salle omnisports.

La voirie est l’une des préoccupations majeures de la nouvelle équipe municipale. Pour répondre à cette attente, le budget voirie augmente pour entreprendre des travaux d’amélioration et d’accessibilité des chaussées et trottoirs. 3,6 M€ seront affectés en 2021 pour l’aménagement urbain, la voirie, l’éclairage et les effacements de réseaux. Le boulevard Jean Yole, la rue Debouté, le parking de la rue du Midi, le chemin de l’Été font partie des axes qui seront réaménagés. Les carrefours de la Petite Boucle ayant montré des dysfonctionnements, de nouveaux aménagements sont prévus sur les carrefours boulevard Dodin/rue des Acacias et rue Calmette/avenue Biochaud. Le trafic deviendra prioritaire sur l’axe principal et des plateaux ralentisseurs seront créés.

Pas de hausse de la fiscalité

Enfin, ce budget marque la concrétisation de la baisse du prix des repas à 2 € dans les cantines de toutes les écoles challandaises. L’objectif de cette mesure est de permettre à un plus grand nombre d’enfants d’accéder à la restauration scolaire. À ce jour, 80 % des élèves déjeunent à la cantine. La municipalité compte ainsi remplir pleinement son rôle d’éducation alimentaire.

Au niveau des budgets annexes, 4,3 M€ sont affectés au programme d’assainissement. Par ailleurs, deux lotissements sont prévus : Les Moulins de la Bloire (3,4 M€) et Les Genêts (4,6 M€).

La ville apporte également son soutien aux différentes associations qui animent la vie locale. Le montant versé aux associations et organismes publics sera stable avec un montant de plus de 2 M€. Bonne nouvelle, les taux d’imposition 2020 sont reconduits pour 2021.

Le budget en chiffres

  • Budget global : 41,1 M€
  • Fonctionnement des services : 25,1 M€
  • Investissement : 15,9 M€
  • Budgets annexes (assainissement, lotissements) : 12,3 M€
  • Subventions aux associations : 2,2 M€
  • Épargne : 6 M€
  • Emprunt : 4,5 M€
  • 0 % d’augmentation des taux d’impositions
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×