Spécialités locales

Depuis 1994, les volailles de Challans ont une reconnaissance au niveau européen avec une Indication géographique protégée (IGP). Outre le fion, ce succulent flan maraîchin, le canard et le poulet noir figurent parmi les spécialités de la ville.

Capitale du canard…

Selon la légende, le canard de Challans naît vers 1650 du croisement de canards sauvages avec des canards apportés par les Hollandais venus remodeler le marais breton vendéen. À moins que cela ne soit par des marins espagnols échoués sur la côte… Par la suite, des croisements avec d’autres espèces de canards auraient amélioré la race et réussi à donner de très gros volatiles.

Challans devient rapidement la capitale reconnue du canard avec un marché important de volailles. Avec le développement du train, la notoriété du canard de Challans se développe vers la capitale. Nommé à cette période “canard nantais“, car son expédition pour Paris se fait à la gare de Nantes, il prend ensuite le nom de “canard de Challans”, son véritable élevage ne pouvant se faire que dans les marais.

La zone d’élevage du canard de Challans est relativement étroite. Elle s’étend dans les marais côtiers et dans les terres au nord de la Vendée. Cette région convient parfaitement à cet animal de par son climat tempéré, son sol marécageux alimenté en eau par les canaux qui descendent de la Loire et du lac de Grand Lieu et les sels minéraux présents dans l’eau et le sol.

C’est à « La Tour d’Argent », l’un des plus fameux restaurants parisiens, que le canard de Challans a acquis ses lettres de noblesse. Sa spécialité est le “Canard au Sang“, que l’on sert depuis plus de cent ans à la table du restaurant.

… et du poulet noir !

Les poulets noirs (Indication géographique protégée) sont élevés en plein air, aux normes Label Rouge depuis 1969. Au total, la structure Les Éleveurs de Challans regroupe 600 volaillers.

La race est le résultat de croisements entre des poules indigènes, des coqs Langshan et des Orpignon noirs. Ces derniers ont été amenés par des marins anglais.

On reconnaît le poulet noir pour le côté fin et croustillant de sa chair. Il remporte régulièrement des prix au Salon de l’Agriculture.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×