Ville de Challans

Site officiel de la Ville de Challans (Vendée)
Vous êtes ici : Accueil >> Vivre ici >> Vie associative >> Portraits >> L'ESM Challans Athlétisme

L'ESM Challans Athlétisme

Joseph Baron, Président de la section Athlétisme de l’ESM Challans, nous parle d'un sport aux multiples facettes...

ESM (Etoile Sportive du Marais), OVA (Ouest Vendée Athlétisme)… Pourquoi ces deux appellations ?

L’OVA est né en 2007. Il s’agit d’une entente entre la section Athlétisme de l’ESM et le SEC (Sables Etudiant Club), mais aussi du Jogging Club Brétignollais, de l’ACPL St Christophe-du-Ligneron et du Longeville AC. Entente et non fusion, car chacun des clubs est indépendant financièrement et administrativement. Cette entente vise à avoir des équipes mieux classées car l’athlétisme est aussi un sport par équipes ! Et cela fonctionne bien car la vitrine du club, sur piste, évolue en Nationale 2A, ce qui fait de l’OVA le 12e club français à ce niveau en 2014. Toutes disciplines confondues, l’OVA est le 52e club français (sur 1 789 clubs, ndlr) : ce classement prend en compte les résultats des athlètes, l’encadrement, les installations, le nombre et les diplômes des officiels et entraîneurs ou encore les compétitions que nous organisons. L’ESM Challans Athlétisme créé en 1945 fêtera ses 70 ans l’an prochain.

Quel bilan tirez-vous de la 4e édition des Foulées Challandaises ?

Sur le plan des inscriptions, les Foulées ont réuni 447 athlètes sur 4 courses. Nous enregistrons une hausse du nombre de participants sur la course de 5 km mais une petite baisse sur la 10 km. La longueur du parcours (la course est passée de 9 à 10 km cette année, ndlr), le tarif et la météo expliquent cette légère diminution. Mais globalement c’est un bilan positif : la manifestation renforce son côté festif et populaire sur le stade municipal avec notamment la présence des pompiers en « tenue de travail » ou l’échauffement collectif initié par l’Orange Bleue.

Quelles sont les autres rendez-vous qu’organise l’ESM ?

Nous avons le Défi 24 h du Téléthon début décembre, le Trail du Jaunay le premier week-end de juin et les Foulées du Gois en mai ou en juin en fonction de la marée. On peut ajouter à cela des temps forts comme, en 2014, les demi-finales du Championnat de France d’épreuves combinées, sur piste, ou les championnats régionaux benjamins-minimes de cross-country, à l’hippodrome des Noues. Je peux aussi vous annoncer qu’en 2020, ce même hippodrome accueillera le championnat régional de cross country, catégories cadets à vétérans. Des projets d’épreuves nationales d’athlétisme sont aussi à l’étude sur la piste du stade municipal récemment rénové.  

Quelles disciplines peut-on pratiquer à l’ESM Challans Athlétisme ?

Au club, il existe 4 grandes disciplines que sont la piste, la course hors stade (cross, route et trail), la salle et la marche nordique. Les compétitions sur piste se pratiquent du 1er mars au 1er novembre, les épreuves hors stade et la marche nordique toute l’année (hormis le cross qui est propre à la saison hivernale, ndlr), puis la salle en hiver. Nous avons aussi une section Handisport qui compte cinq athlètes s’adonnant à la fois à l’athlé, au golf ou au vélo. La création d’un club handisport est en projet mais la section handisport de l’ESM Challans Athlétisme sera maintenue. Bref, compétition, performance, loisir ou ludique : il y en a pour tous les gouts et les rythmes.

Qu’entendez-vous par « ludique » ?

Pour les enfants de 4 à 7 ans, nous proposons le « baby athlé ». A cet âge, on ne parle pas de compétition : on cherche d’abord à développer la coordination, la vitesse et la souplesse des enfants en faisant en sorte qu’ils s’amusent un maximum. Au cours de ces entraînements pour les petits, les parents sont également conviés avec courses, exercices, renforcement musculaire. Cette année, ils se sont même fixé un objectif : celui de participer aux Foulées du Gois. Ensuite, pour les enfants de 7 à 11 ans, c’est « l’athlé découverte » ou « éveil à l’athlétisme » : ici aussi, pas de compétition, mais une première initiation aux sprints, courses, sauts, lancers : cela permet de proposer une première approche de l’athlétisme chez les plus petits.

…Et qu’est-ce que l’athlé « loisir » ?

Certains athlètes de 35-40 ans décident de reprendre une activité après avoir pratiqué un sport collectif. Ils se tournent souvent vers le running pour le plaisir de courir et aussi pour « garder la forme ». Convivialité, plaisir de marcher, garder la santé, la sensibilité à la nature : ce sont aussi les principales motivations de la marche nordique qui attire beaucoup de monde à Challans.

La marche nordique ? En quoi cela consiste-t-il ?

Il s’agit de marche accélérée qui se pratique à l’aide de bâtons de marche spécifiques : sportive et tonique. Au début, on prenait les marcheurs un peu pour des « bizarres » mais aujourd’hui, ce n’est plus surprenant de voir des gens avec des bâtons ! Cette discipline est de plus en plus pratiquée et certains se tournent vers la compétition. Les championnats régionaux se déroulent d’ailleurs cette année en Vendée, sur un parcours de 12,5 km.

A partir de quel âge peut-on parler de compétition en athlétisme ?

A partir de 11 ans, les enfants entrent dans la catégorie « poussins » et peuvent commencer à se frotter entre eux. Chez les 11-22 ans, l’année sportive est découpée en deux saisons : les cross et la salle en hiver, la piste aux beaux jours. Chacun se spécialise progressivement dans sa discipline de prédilection.

 

L’athlé séduit-il autant à Challans qu’à l’échelle nationale ?

Le club compte à ce jour 353 licenciés de 7 à 80 ans et nous avons toujours plus d’athlètes d’année en année. Cela est principalement dû à l’explosion du nombre d’inscriptions à la marche nordique qui représente 30 % des licenciés, mais nous avons aussi une part importante de très jeunes athlètes (école d’athlé, poussins), ainsi que de « pistards ». Enfin, et c’est nouveau, il y a aujourd’hui autant de femmes que d’hommes au sein du club.

Quel est le quotidien du Président de l’ESM Athlé ?

Mon rôle est de coordonner les différentes commissions du club : finances, sports, entraîneurs, jury. J’effectue un point journalier qui nécessite à peu près 1 h de temps : gérer les courriers, les mails, participer à des réunions départementales et régionales… Il n’y a pas une journée sans qu’il n’y ait quelque chose à régler ! Comme toute passion, c’est très intéressant.

 

> Consulter notre fiche d'annuaire "ESM Challans Athlétisme"

www.challans.fr - novembre 2014

> Retour vers "Portraits d'associations", notre page consacrée aux associations challandaises