Ville de Challans

Site officiel de la Ville de Challans (Vendée)
Vous êtes ici : Accueil >> Vivre ici >> Environnement >> Lutte contre les nuisibles

Lutte contre les nuisibles

Frelons asiatiques

Introduit par accident en France au début des années 2000, le frelon asiatique est une espèce invasive qui menace la biodiversité en s'attaquant aux insectes pollinisateurs, notamment les abeilles déjà menacées d'extinction. Pour ralentir sa progression, il faut détecter et détruire les nids, mais aussi mettre en place des pièges.

Long d'environ 3 cm, le frelon asiatique est un peu plus petit que le frelon commun et il s’en distingue aussi par sa coloration brun-noir, ses pattes jaunes et ses ailes fumées.

 

 

Destruction des nids

Si vous repérez un nid sur votre propriété, ne vous en approchez pas et n'essayez pas de l'éliminer par vous-même ! Il est nécessaire d’en faire la déclaration auprès de Polleniz au 02 51 47 70 64. C'est cet organisme qui s'occupera de la destruction des nids. Cela permet également la confirmation de l’espèce, l’actualisation de l’inventaire et le suivi de son évolution sur le territoire.

Piègeage : mode d'emploi

C'est de fin février à début mai que les pièges à frelons asiatiques fonctionnent.

Pourquoi ? Aux premières chaleurs printanières, après sa période d’hibernation, la reine s'envole en quête de sucre qui va lui redonner des forces pour bâtir un nouveau nid et y pondre. Chaque nid abrite environ 2 000 frelons dont 150 reines qui, pour les plus résistantes, pourront elles aussi nidifier, l'année suivante. C'est pourquoi chacun d'entre nous peut intervenir. Le piège est simple.

Il suffit de prendre une bouteille d’eau en plastique vide, de découper le tiers supérieur et de le retourner dans la partie basse pour faire un entonnoir. Pour permettre aux petits insectes non ciblés de s'échapper, faites des petits trous (environ 5 mm). Au fond de cette bouteille, versez un verre de bière, un verre de vin blanc (pour repousser les abeilles) et un trait de sirop (cassis, grenadine...). Par-dessus cet appât, vous pouvez placer une grille avec des mailles de 3 mm pour éviter que d’autres insectes s’abîment dans le liquide et pour pouvoir les libérer. Ce piège peut-être suspendu à un arbre, de préférence au soleil, à une hauteur d’environ 1,50 m pour en faciliter la surveillance. Il peut également être placé sur un balcon.

Chenilles processionnaires du pin

 

L’organisme Polleniz propose à toutes les communes du département d’organiser une campagne de lutte collective contre les chenilles processionnaires du pin.

Responsables de réactions allergiques parfois graves en raison de leurs poils urticants, les chenilles processionnaires du pin occasionnent également des dégâts aux arbres : défoliation, affaiblissement, préjudice esthétique…

Cette campagne de lutte est exclusivement biologique (pulvérisation de Bacille de Thuringe depuis le sol), sans danger pour l’homme, les animaux et l’environnement.

L’inscription pour le traitement est à faire via internet, sur www.polleniz.fr.

Les tarifs sont forfaitaires et établis selon le nombre d'arbres à traiter : De 1 à 5 pins : 78 € TTC - de 6 à 10 pins : 113 € TTC – de 11 à 15 pins : 148 € TTC, etc.