Paul-Henri pâtisse à la chaîne !

Après avoir publié des photos de ses gâteaux sur les réseaux sociaux, Paul-Henri Peraudeau, Challandais de 26 ans, a été sélectionné pour participer à l’émission « Le Meilleur Pâtissier » diffusée à partir du 7 octobre sur M6.

Paul-Henri a 18 ans lorsqu’il choisit de prendre son envol pour ses études. Après une école de commerce à Lille, un échange au Mexique dans le cadre de son Master 1 et un stage à San Francisco pendant son Master 2, il décide de rester en Californie pour créer sa société, avec son cousin et parrain. Il devient ainsi gestionnaire financier en cryptomonnaie et immobilier. Quelques mois avant le début de la pandémie de la covid-19, les deux hommes sont de retour en France. Le contexte sanitaire les contraint alors à y rester. “Ça nous a un peu sédentarisés mais on s’est rendus compte qu’on pouvait travailler d’ici. Et par la suite, je me suis remis à fond au tennis, au Tennis Club Challandais !”, note le Challandais.

L’amateur de tennis et de sport en général va se découvrir une toute autre passion, la pâtisserie. “Pendant le premier week-end de confinement, je regardais des vidéos sur YouTube et je suis tombé sur la réalisation d’un trianon. J’ai eu envie de reproduire ce gâteau au chocolat.” Après plusieurs essais, Paul-Henri atteint son objectif et ses proches apprécient particulièrement le résultat. “Je me suis alors fixé un challenge : réaliser un nouveau gâteau chaque week-end. Et j’y ai vite pris goût !”

Déniché sur Instagram

Repéré par une casteuse après avoir publié des photos de ses gâteaux sur Instagram, notre pâtissier amateur participe aux sélections de l’émission Le Meilleur Pâtissier sur M6. “Il y a vraiment eu un effet covid : 15 000 personnes ont postulé contre 8 000 l’année passée”, souligne-t-il. Sur les 20 candidats de la saison 10 du programme télévisé, trois ont d’ailleurs débuté la pâtisserie au cours du premier confinement.

La nouvelle tombe : Paul-Henri est sélectionné pour participer à l’émission, non sans appréhension. “Avant le tournage, c’était beaucoup de stress, un saut dans l’inconnu. Et puis il y avait plein de caméras, de journalistes. Ce n’était pas évident. Il a fallu s’adapter rapidement à ce nouveau monde.” Sans parler du stress de faire goûter ses gâteaux aux jurés Cyril Lignac et Mercotte !

Une aventure inoubliable

Finalement, notre apprenti pâtissier prend conscience de la chance qu’il a eu d’être choisi et se prend au jeu, même si les débuts ont de quoi le déstabiliser. “On a appris au dernier moment que six candidats étaient éliminés dès la première émission, contre un seul auparavant. L’objectif, c’était clairement de ne pas sortir la première semaine !”

Paul-Henri gardera un excellent souvenir de cette expérience, nouant même des liens avec certains candidats. “C’était assez intense, mais on était très soudés entre nous. C’est vraiment une aventure qu’on vit ensemble.”

Vidéo : Questions à… Paul-Henri Peraudeau

Facebook : Paul-Henri LMP10

Instagram : paulhenri.lmp10

challans.fr – septembre 2021

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×