Ville de Challans

Site officiel de la Ville de Challans (Vendée)
Vous êtes ici : Accueil >> Loisirs : où randonner sur Challans ?

Loisirs : où randonner sur Challans ?

Publié le vendredi 20 septembre 2019

Et si on partait en balade ? Partons nous ressourcer aux portes de la ville, à la découverte de trésors insoupçonnés !

Challans compte trois itinéraires de randonnée balisés sur son territoire, praticables aussi bien à pied ou en VTT. Il y a d’abord le sentier de la Lande (6,5 km, balisage jaune), une balade qui chemine du parc de loisirs de la Sablière vers le sud de Challans via la source du Préneau et le bois de la Lande (aussi appelé bois des Maréchaux), un site écologique remarquable pour sa flore et dont la tourbe fut exploitée au milieu du XXe siècle. Des panneaux d’interprétation permettent d’ailleurs d’en savoir plus sur ces lieux patrimoniaux.

Aux confins de Challans et de Froidfond, la piste des Chevreuils (11,7 km, balisage vert) est un agréable circuit alternant larges pistes et chemins étroits et ombragés, idéale pour une bonne sortie vélo. Non loin de la Flocellière, un léger détour s’impose vers la chapelle de Coudrie, vestige d’une ancienne commanderie de Templiers du XIIe siècle classée Monument historique.

En direction de La Garnache enfin, le sentier de la Boutine (9 km, balisage jaune) est un itinéraire à travers le bocage qui emmène le randonneur de ferme en ferme.

Sortir des sentiers battus

Bien que non fléchées, de nombreuses autres balades s’offrent également à vous. Nous vous en suggérons quelques-unes, à relier ou non entre elles. Certaines sont semi-urbaines, d’autres vous emmènent côté campagne.

Consultez et téléchargez toutes nos suggestions d’itinéraires pédestres et VTT sur Challans sur www.challans.fr/rando

Coup de cœur : le circuit de la Bloire

À l’est de Challans, le quartier de la Bloire a su conserver son cachet. Arrêtons-nous un instant sur les curiosités de ce village dans la ville !

De nombreuses générations de tuiliers se sont installées à la Bloire, où l’argile, matériau nécessaire à la production, était largement présente. Huit fours à briques y fonctionnèrent au XIXe siècle. Sa petite chapelle, édifiée en 1859, est un miroir de l’esprit du village puisque la brique y est omniprésente. C’est Marie Pontoizeau, fille d’un tuilier du quartier, qui fit construire cet oratoire en visitant tous les habitants du village pour réunir l'argent nécessaire.

En empruntant le chemin des Sources, vous croiserez deux autres curiosités : le lavoir, qui date de la première moitié du XXe siècle, et l’ancienne école (1882-1992), qui abrite aujourd’hui quelques associations. À quelques hectomètres, le minuscule mégalithe dit « pierre à vinaigre » fait penser à un bornage médiéval. On raconte qu’à une époque lointaine, elle marquait le centre géographique de la commune de Challans. Certains affirment même qu'elle donnerait la fertilité. À force de se frotter sur la pierre ou de la toucher, la transpiration aurait fini par y laisser cette odeur âcre, cette odeur de vinaigre…

Tragique destinée

D’où tire son nom le chemin du Cimetière Breton, situé entre les routes d'Apremont et de Commequiers ? La Bloire, à l’image du pays maraîchin, était frontalière de la Bretagne au Moyen-âge. Une troupe de Bretons libéra des prisonniers du château d'Apremont. En prenant la fuite, ils rencontrèrent des soldats poitevins. La bataille eut lieu à la Bloire, les Bretons furent massacrés et enterrés sur place. Témoignage d’une autre époque…

 

Article complet sur les randos à Challans à retrouver dans le numéro d'été de L'Envol