Vous êtes ici : Accueil >> Vivre ici >> Règles du bien vivre ensemble

Règles du bien vivre ensemble

Nuisances sonores

Ménage, bricolage, jardinage, travaux de rénovation, piscine, animaux : quelques règles sont à respecter. Prenons garde à ne pas déranger nos voisins, de jour comme de nuit : limitons nos nuisances sonores !

De manière générale, les bruits audibles de l’extérieur de la propriété et portant atteinte à la tranquillité du voisinage (par leur durée, leur intensité ou leur caractère répétitif) sont interdits.

Exemples potentiels : système de climatisation, appareils audiovisuels ou sonores, instruments de musique, appareils électroménagers, activités de loisirs non adaptées aux locaux (piscine…)

Les activités de rénovation, de bricolage ou de jardinage réalisées par des particuliers à l’aide d’outils ou d’appareils susceptibles de causer une gêne sonore pour le voisinage sont autorisées. Cependant, elles doivent être effectuées aux heures suivantes :

  • Du lundi au vendredi : 8 h 30 – 12 h, 14 h – 19 h 30
  • Samedi : 9 h – 12 h, 15 h – 19 h
  • Dimanche et jours fériés : 10 h – 12 h

Ex : tondeuses à gazon, bétonnières, tronçonneuses, perceuses, raboteuses, scies mécaniques, souffleurs, débroussailleuses…

Des dispositions différentes existent pour les activités professionnelles sur la voie publique ou dans les propriétés privées.
Se renseigner en mairie – Tél. : 02 51 49 79 60

Usage du feu / Brûlage des déchets

De manière générale, le brûlage à l’air libre des déchets verts est interdit, même en incinérateur, sur l’ensemble du département. Ces déchets doivent être apportés en déchèterie ou recyclés par compostage.

D’autres dispositions réglementaires existent pour les activités professionnelles, notamment agricoles.
Se renseigner en mairie – Tél. : 02 51 49 79 60

Entretien des terrains / plantations

Respectons les distances de plantation par rapport à nos voisins et veillons à entretenir nos arbres et arbustes (coupe, ramassage des feuilles, élagage, entretien des haies…).

La réglementation prévoit que les plantations d’arbres et d’arbustes doivent respecter une distance de 50 cm pour une hauteur de 2 m maximum par rapport aux limites de propriété.

Si leur hauteur est supérieure à 2 m, les plantations doivent être éloignées d’au moins 2 m de la limite de propriété.

 

Il appartient à chaque propriétaire d’entretenir ses haies, arbres et arbustes en vue de respecter les distances de plantations.

Pour les propriétaires riverains du domaine public et des chemins ruraux, l’entretien des haies, arbres et arbustes est indispensable pour maintenir l’accessibilité pour les usagers : piétons, voitures, vélo… La responsabilité du propriétaire peut être engagée en cas d’accident.

Déjections canines

Propriétaire de chien, vous devez être conscient que les déjections de votre animal sont causes de multiples nuisances, dangereuses pour autrui, néfastes pour l'environnement, négatives pour l'image de la ville, coûteuses pour la collectivité et inacceptables en termes d'hygiène publique.

Avant de partir en balade, afin de ramasser les déjections de votre chien, munissez-vous toujours d'un sac papier ou plastique que vous pourrez ensuite déposer dans une poubelle.

Le fait de ne pas ramasser les déjections de son animal sur les espaces publics, tout comme le dépôt sauvage au pied des colonnes de tri, constitue une infraction de 2e classe susceptible d'être sanctionnée par une amende de 68 €.

Stationnement : attention à ne pas gêner !

Garer sa voiture sur un trottoir est interdit par le code de la route. Ce type de stationnement oblige les piétons à descendre du trottoir, un exercice qui peut parfois être difficile, voire impossible, pour certains usagers, comme les mamans avec des poussettes, les personnes âgées avec des déambulateurs ou encore les personnes handicapées, notamment en fauteuil roulant.

La municipalité propose une alternative : les "espaces partagés". Matérialisés au sol et accompagnés d'un panneau indicatif, les "espaces partagés" sont des places de stationnement à cheval sur le trottoir et la chaussée. Mis en place en concertation avec les riverains, on en trouve rue des Sables, rue de la Roche et rue Carnot.

Rappelons qu’un stationnement sur trottoir, sur passage piéton, sur piste cyclable, en double file ou devant un portail est verbalisable.

À la une

-

Le saviez-vous ? La municipalité propose une alternative au stationnement sur trottoir : l'"espace partagé".

-

Propriétaire d’un chien ?! Le Conseil municipal des jeunes vous rappelle quelques règles élémentaires pour vos balades avec « toutou » !