Ville de Challans

Site officiel de la Ville de Challans (Vendée)
Vous êtes ici : Accueil >> La ville >> Patrimoine >> Le Bois du Breuil

Le Bois du Breuil

Situé rue de Haute Perche, non loin de l'église et du cimetière, ce bois constituait autrefois le parc d'une demeure du XVIIIe siècle, propriété de la famille Imbert de la Terrière. Le lieu conserve quelques vestiges de l'ancien château, notamment l'escalier donnant accès au jardin et les piliers du portail d'entrée.

Le Breuil est un nom de lieu très ancien. D’origine gauloise, il désigne en vieux Français un petit bois entouré d’un mur.

Au XVIIIe siècle, le Bois du Breuil appartient au sieur Alexandre Benjamin Imbert de la Terrière, originaire de Noirmoutier et uni à Marie Anne Suzanne Bouhier. La famille disposait d’une grande fortune terrienne ; ainsi, ils possédaient aussi à Challans les métairies de la grande Bloire, de la Tercerie, des Halles, des grandes Bretellières, du Paty et de la Sorlière, sans compter des marais salants à Notre-Dame-de-Monts et à Noirmoutier.

 

En 1791, lorsque la révolution se durcit, ce gentilhomme émigre avec son fils et sert dans l’armée du prince de Condé. En juin 1792, il meurt en Allemagne et le Bois du Breuil est saisi comme bien national pour être vendu aux enchères. Le 13 mars 1793, Challans, capitale du district, est envahie par les paysans insurgés. Madame veuve Imbert essaye de calmer les plus excités et protége des prisonniers républicains. Puis, avec ses deux filles, elle se replie à Noirmoutier où elles sont capturées le 2 mai et conduites à Nantes. Elles sont laissées libres, probablement protégées par le Général Beysser malgré les protestations des autorités républicaines de Challans.

La fille aînée a l’imprudence de revenir à Challans chercher l’argenterie familiale cachée au Bois du Breuil. Elle est reconnue et arrêtée. Ces objets précieux sont découverts, inventoriés et envoyés à l’Hôtel de la monnaie à Paris en octobre 1795.

 

d'après Bernard De Singly - L’Envol, magazine d'informations de la Ville de Challans, été 2009

Localisation

rue de Haute Perche 85300 Challans