Ville de Challans

Site officiel de la Ville de Challans (Vendée)
Vous êtes ici : Accueil >> La ville >> Découvrir challans >> Un peu d'histoire

Un peu d'histoire

Existante depuis la préhistoire, comme en témoigne le menhir de la Vérie, Challans tirerait son nom du terme gaulois "kal" signifiant pierre, abri, village.

Vers les XIIe et XIIIe siècles, les Foires commencent à asseoir la prospérité de la ville qui est placée sous l'autorité de la baronnie de Commequiers.

Au cours du XVIIe siècle, le démantèlement du château de Commequiers, par ordre royal, entraîne le transfert de l'administration seigneuriale vers Challans donnant son premier essor à ce qui n'était alors qu'un village.

Pendant la révolution de 1789, le nouveau découpage administratif décidé par l'Assemblée Nationale conforte Challans dans son rôle régional, en la nommant chef-lieu du district. Au cœur d'un des foyers de l'insurrection vendéenne de mars 1793, la ville est l'enjeu de bien des combats entre royalistes et insurgés.

A partir de la Restauration, la création de nouvelles routes offre à la Cité un développement durable en devenant un « carrefour » important entre la Côte Atlantique et le Bocage.

Vers 1845, le bourg se dote de grandes halles et d'un vaste champ de foire au nord de la ville.

Cet essor est accru par la desserte ferroviaire Nantes / Saint-Gilles sous la Troisième République. La prospérité de Challans se manifeste par le caractère grandiose de sa nouvelle église (1897) et de sa mairie (1913).

Au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, Challans devient, grâce aux initiatives d'entrepreneurs locaux, un petit foyer industriel alors même que les Foires connaissent une incroyable expansion depuis la fin du XIXe siècle.

Le 16 mars 1956, la cache d'un fondeur de l'Age de Bronze a été découverte au lieu-dit "Les Villates" et son trésor, composé de 298 pièces, est aujourd'hui exposé au Musée des Antiquités Nationales de Saint-Germain en Laye.